• Celine Casana Reflexobarp

Ostéopathie vs Ostéothérapie quelles différences ?


La question revient régulièrement.


Tout d’abord, il est à noter que les pathologies d’ordre ostéo-articulaire ne sont pas réservées à une profession en particulier. Si vous avez par exemple un lumbago, vous pouvez consulter votre médecin, un kiné, un ostéopathe, un chiropracteur, un ostéothérapeute, un magnétiseur, un étiopathe, un rebouteux, etc…


Différents paramètres vont orienter votre choix tels que vos croyances, des résultats affirmés, le bouche à oreille. Il est évident que vous attendez avant tout de soulager votre douleur le plus rapidement possible en toute sécurité avec le moins d’effets secondaires.


L’ostéopathe a un cursus très complet en anatomie, physiologie et palpation. En effet, il apprend notamment une technique structurelle nommée le “trust” basé sur le HVLA (High Velocity Low Amplitude). Le fameux “craquage”. Cette approche demande de longues années de pratique afin de la maîtriser.


Dans la méthode Ostéothérapique que je pratique, je travaille sur les tissus mous (fascia, tendons, muscles, ligaments), les points d’acupuncture et la posturologie. Le toucher est doux, ce qui n’est pas toujours vrai pour les manipulations structurelles.


Les pathologies pouvant être traitées par le biais de cette méthode sont nombreuses: névralgies, cervicalgies, tendinites, sciatique, pathologie ORL, rhinites, sinusites, migraines, entorses, ronflement, torticolis, syndrome du canal carpien, troubles digestifs, etc...


La simplicité de la méthode en fait son efficacité. Une séance d’ostéothérapie va permettre en 45 minutes de soulager, voir d’éliminer une douleur récurrente et persistante. Dans 80% des cas, 1 à 3 séances sont suffisantes.

157 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout